Qui je suis ... une longue histoire


Je m'appelle Geneviève Blaise. Pour commencer il importe que je me présente.

A l'endroit où je  suis dans ma vie, je peux, comme dans ce conte ci-dessous, me retourner et regarder...


Des pas sur le sable

 

Une nuit, j’ai eu un songe.
J’ai rêvé que je marchais le long d’une plage, en compagnie du Seigneur.
Dans le ciel apparaissaient, les unes après les autres, toutes les scènes de ma vie.

J’ai regardé en arrière et j’ai vu qu’à chaque période de ma vie,
il y avait deux paires de traces sur le sable:
L’une était la mienne, l’autre était celle du Seigneur.

Ainsi nous continuions à marcher,
jusqu’à ce que tous les jours de ma vie aient défilé devant moi.
Alors je me suis arrêté et j’ai regardé en arrière.
J’ai remarqué qu’en certains endroits,
il n’y avait qu’une seule paire d’empreintes,
et cela correspondait exactement avec les jours les plus difficiles de ma vie,
les jours de plus grande angoisse,
de plus grande peur et aussi de plus grande douleur.

Je l’ai donc interrogé :
" Seigneur… tu m’as dit que tu étais avec moi tous les jours de ma vie
et j’ai accepté de vivre avec Toi.
Mais j’ai remarqué que dans les pires moments de ma vie,
il n’y avait qu’une seule trace de pas.
Je ne peux pas comprendre
que tu m’aies laissé seul aux moments où j’avais le plus besoin de Toi. "

Et le Seigneur répondit :
" Mon fils, tu m’es tellement précieux ! Je t’aime !
Je ne t’aurais jamais abandonné, pas même une seule minute !
Les jours où tu n’as vu qu’une seule trace de pas sur le sable,
ces jours d’épreuves et de souffrances, eh bien: c’était moi qui te portais. "

... et je vois :

  • une première vie d'éducateur sportif, passionnée par la pédagogie,
  • une deuxième vie d'ingénieure, heureuse du rôle social que cette vie me permettait,
  • une troisième vie d'art-thérapeute et gestalt-thérapeute, dans laquelle je suis entrée par la porte de la maladie chronique et dans laquelle je développe mon goût de la relation et de la rencontre de l'autre, non pour ce qu'il peut me donner, mais juste parce qu'il existe et que c'est bon de le rencontrer, de l'écouter et de faire un bout de chemin avec lui.

... et je vois aussi :

  • des souvenirs très précis de séjours à Taizé, lieu qui fut mon port d'attache dans ma vie de jeune adulte,
  • des journées à lire Thérèse d'Avila et St Jean de la Croix avec qui j'avais envie de dire et redire encore "Je veux voir Dieu",
  • des rencontres avec des hommes et des femmes qui mettent en oeuvre dans leur vie la Règle de St Benoit et qui m'ont accompagnée pour découvrir comment cette règle est aussi pour des laïcs,
  • et puis de longs temps de retraite dans des monastères pour y découvrir la spiritualité cistercienne, en goûter la fécondité pour ma vie et m'y engager en tant que laïque cistercienne.

Et surtout, j'entends une parole de plus en plus audible, distincte :

"Ma fille, tu est tellement précieuse ! Je t'aime !

Je ne t'aurais jamais abandonnée, pas même une seule minute."

 

Et cette parole fait ma joie !

 

 


Depuis 25 ans, je lis la Bible et j'expérimente qu'elle est une source insuffisamment fréquentée et explorée d'épanouissement spirituel.

Mais, malade pendant plusieurs années, je ne pouvais plus aller m'abreuver à cette source par le sentier "classique" de la Lectio Divina.

 

M'éloignant des sentiers que l'on m'avait montrés et sur lesquels la maladie m'empêchait d'avancer, j'en ai découvert d'autres ... balisés par la poésie, l'image, le dessin, la couleur et tous mes sens... sentiers inspirés de la méthode du Journal créatif®

 

Je les parcours depuis de nombreuses années, aidée par la spiritualité cistercienne.

 

A la demande de personnes qui m'ont vue faire, j'ai commencé à animer des Ateliers pour faire expérimenter et goûter ma manière de vivre la Lectio Divina.

 

Bienvenue à toutes celles et tous ceux qui ont le désir de s'y engager ou même simplement d'y faire quelques pas, avec moi ... pour voir !