Poète français contemporain, Jean-Pierre Lemaire évoque l’expérience de l’écriture d’un poème à partir de la lecture de la Bible.

Pour lui en effet,  la poésie  révèle le lieu où le corps donne des racines à la parole.

Comme dit le poète Lucien Noullez :

"écrire un poème à partir d’une lecture de la Bible, c'est recueillir le fruit de cette rencontre entre la parole biblique et la parole intérieure : troisième parole, parole nouvelle qui aura un goût particulier où se marient un cépage et un terrain, des mots venus de la Bible et des mots venus de la vie du lecteur-poète ...

...parole qu’on espère savoureuse afin qu’elle puisse se mêler à son tour « au courant incessant de paroles intérieures en autrui."

De la même manière, l'écriture créative, le dessin, les couleurs, les images nous permettent d'entendre notre parole personnelle intérieure quand nous  tendons l'oreille vers la parole biblique et alors ...

 ... il y a juste à se laisser guider et surprendre, sans réfléchir la Parole biblique prend vie en soi et se diffuse !

Quelques témoignages :

  • des crayons portés vers l'essentiel.
  • Une expérience à faire, étonnante !
  • Une manière de se laisser rejoindre par Dieu en utilisant tous ses sens.
  • Une outil qui permet d'incarner davantage la relation à Dieu.
  • C'est une manière de lire la Bible avec le corps, avec le coeur et non seulement avec la tête.
  • C'est une expérience de fraternité d'Eglise.
  • Sois gourmand et goûte chaque mot. Reçois-le avec grande joie !

 

 

 

Les ateliers de Lectio Divina avec des processus créatifs

 

Ils suivent les étapes décrites ci-dessous

par J. Nieuvarts.

Le premier temps de lecture du texte se fait entre les ateliers à l'aide d'apports mis en ligne sur ce site dans l'espace réservé aux participants aux ateliers :  commentaires issus des livres qui nous accompagnent et notes de renvois sur d'autres passages bibliques en lien avec le passage qui sera lu.

 

les trois autres temps se vivent pendant les ateliers selon le déroulement suivant.

 

~        Mise en présence de Dieu

 

~        Prière avant la lectio (par exemple) : « Viens Esprit Saint, illumines mon esprit, enflamme mon cœur, rends plus forte ma volonté. Fais-moi rencontrer Jésus dans cette Parole. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit… »

 

~        Lecture lente de la parole  

 

~        Copie du ou des versets qui nous touche(nt), nous interroge(nt), nous attire(nt)

 

 ~        Choix d’une ou de plusieurs techniques créatives pour rester en présence de ce verset, l’approfondir, l’explorer, l’imager, le laisser descendre en nous, écouter en nous ce qu’il génère, où il nous emmène, comment une parole nouvelle se crée nourrie de la parole biblique et des résonnances personnelles du lecteur .

 

~        Puis choix d’un processus créatif pour boucler l’exploration : noter ce que l’on veut retenir .

 

~ Enfin, prière après la lectio, par exemple : « Je te rends grâce Seigneur du don de ta Parole…..

eT prière personnelle en lien avec ce qui a été vécu pendant la lectio »

 

Quelques mots sur la Lectio Divina

 

P. Jacques Nieuviarts : "Comme croyant on a besoin de se nourrir de la Bible, d'en faire une lecture amoureuse (...) Cette Parole m'est adressée. Lorsqu'elle se dépose dans mon coeur, qu'est-ce qu'elle ouvre ? Qu'est-ce qu'elle éveille ? C'est ça la lecture croyante (...) Qu'est-ce qu'elle me dit. Je ne lis pas pour avoir une information à toute vitesse, mais pour entendre. Ca veut dire qu'il faut prendre son temps (...) Le but est d'apprendre à aimer la Bible. Dieu parle dans la Bible.

 C'est une très longue tradition dans l'Eglise qui n'est pas réservée aux moines, ni aux prêtres, ni aux religieux. C'est vraiment le peuple de Dieu qui peut prendre ce chemin (...).

 

 

Comment faire ?

 

1. Je lis le texte et j'essaie de le comprendre. Qu'est-ce que dit ce texte. C'est la première étape dans laquelle je peux m'aider de notes et de commentaires.

 

2. La deuxième étape, c'est qu'est-ce que ce texte me dit, à moi, car c'est une Parole de Dieu qui m'est adressée. Dans cette étape, je prend le temps de l'intériorité, de laisser s'installer une Parole qui vient habiter mon coeur d'une manière extraordinaire. le but n'est pas d'entendre toutes les Paroles de cette façon extraordinaire. S'il y en a une, je la laisse demeurer en moi. (...)

 

On peut lire une phrase et la ruminer. C'est le mot qu'utilise les moines. Ruminer ça dit bien ce que ça veut dire !"

 

3. Puis c'est le temps de la réponse qui est une prière à partir de cette phrase qui m'a interpellé.

 

4. Et enfin, et maintenant, comment je vais vivre un petit peu autrement car manifestement il y a un chemin de vie qui s'ouvre avec cette Parole.

(à partir d'une émission de RCF "Comment lire la Bible ?")